News details


Dernier espoir du rhinocéros blanc du Nord


30 August 2022

L'expertise de Marc-André Sirard en reproduction animale est mise à contribution

L'avenir du rhinocéros blanc du Nord est sombre. Le commerce illégal de ses cornes a décimé ses populations au point où il ne reste maintenant que deux spécimens de cette sous-espèce sur notre planète. Il s'agit de deux femelles qui vivent dans une réserve naturelle du Kenya, sous la surveillance de gardes armés qui assurent leur protection 24 heures sur 24. Depuis la mort du dernier mâle en 2018, cette sous-espèce est sous respirateur artificiel.

Les derniers espoirs pour sauver ce rhinocéros des griffes de l'extinction reposent sur la reproduction assistée. On parle ici de prélever des ovules, de les féconder in vitro avec des échantillons de semence provenant de spécimens mâles aujourd'hui décédés et de procéder à l'implantation des embryons dans des femelles d'une autre sous-espèce, le rhinocéros blanc du Sud.

«Qu'il s'agisse d'un rhinocéros, d'une vache, d'un cheval ou d'un humain, les techniques de reproduction assistée sont les mêmes, souligne Marc-André Sirard, du Département des sciences animales de l'Université Laval. Par contre, ces techniques ne sont pas encore au point chez le rhinocéros blanc.»

Lire l'article complet

ULaval nouvelles, 25 août 2022