Détails


Tous pour une meilleure alimentation


24 avril 2020

Le Centre NUTRISS voit le jour

Alors que la mauvaise alimentation causerait 20% des décès attribuables aux maladies cardiovasculaires, aux cancers et au diabète, le besoin pour des interventions plus efficaces afin d’améliorer la santé des populations se fait sentir plus que jamais.

C’est dans ce contexte que le nouveau Centre Nutrition, Santé et Société (NUTRISS) voit le jour grâce à un soutien financier du Fonds de recherche du Québec - Santé. Unique au Québec et même au Canada, le centre, rattaché à l’INAF, s’impose comme véritable pôle d’excellence en recherche sur la nutrition dans une approche globale.

Facteurs biologiques, habitudes de vie, comportements, culture, environnement : les dimensions de la santé des individus sont multiples et il importe de toutes les considérer pour maximiser l’impact de futures politiques publiques visant la saine alimentation.  

C’est pourquoi le Centre NUTRISS rassemble les forces de plus de 45 scientifiques de l’Université Laval aux expertises variées, dont plusieurs chefs de file internationaux, afin de mener des travaux de nature intersectorielle. Des gènes aux comportements alimentaires en passant par les déterminants environnementaux et l’intégration des technologies de pointe, la programmation scientifique du Centre abordera la santé de l’individu et des populations dans toutes leurs complexités.

Le Centre NUTRISS innove également en déployant une plateforme numérique de recherche en nutrition en s’appuyant sur des expertises en géomatique, en analyse de données massives, en développement d’applications numérique et en intelligence artificielle (IA).

« NUTRISS est l’unique centre de recherche financé par le FRQS dans le domaine de l’alimentation et la santé. C’est évidemment une grande fierté que de pouvoir regrouper les expertises de chercheurs dynamiques provenant de 12 facultés différentes à l’Université Laval au sein de NUTRISS. Je suis convaincu que l’originalité et le dynamisme de leurs recherches aura un impact à court, moyen et long terme sur la santé et le bien-être de notre population » explique le chercheur de l’INAF Benoit Lamarche, qui assurera la direction scientifique du Centre.

Source: INAF