Détails


Une étudiante au doctorat récompensée


13 septembre 2018

Marie-Élise Samson, récipiendaire d'une prestigieuse bourse du Canada Vanier.

Désireux de soutenir la prochaine génération de chercheurs d’ici, le gouvernement fédéral attribue chaque année des bourses à des étudiants au doctorat. Les récipiendaires des bourses supérieures du Canada Vanier reçoivent un montant annuel de 50 000 $ pendant trois ans afin de pouvoir se consacrer entièrement à leurs recherches. Trois organismes fédéraux soutiennent ce programme, à savoir les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH). Marie-Élise Samson, étudiante au doctorat en biologie végétale, est l'une des récipiendaires.

Comment capter le gaz carbonique qui contribue à l’effet de serre et au réchauffement climatique? Pour Marie-Élise Samson, la réponse passe par de meilleures pratiques agricoles afin de stocker le carbone et par une meilleure utilisation de l’azote nécessaire à la croissance des plantes. Voilà pourquoi elle consacre son doctorat à l’étude des interactions entre la rotation des cultures, le travail du sol effectué par les agriculteurs et la façon dont ils utilisent ou non les résidus végétaux riches en carbone. Et la bourse Vanier dans tout ça? «J’ai le profond désir de poursuivre une carrière en recherche et cette bourse sera peut-être un beau tremplin pour m’aider à y parvenir», répond l’étudiante.