Détails


Une collection à découvrir


22 mars 2022

Étudier en ligne les plantes d’ici

Responsable de travaux pratiques et de recherche au Département de phytologie, Gilles Ayotte a constitué, au fil des ans, une imposante collection de photographies d’espèces végétales du Québec.

C’est à l’été 1971 qu’il a commencé à faire des photos de plantes. Il avait été engagé comme étudiant pour faire l’inventaire floristique des milieux ouverts à la réserve nationale de faune du cap Tourmente. «Le gouvernement fédéral, dit-il, venait d’acheter ce territoire et voulait connaître tout ce qui s’y trouvait: oiseaux, insectes, plantes forestières et autres.» De 1972 à 1975, il a travaillé pour le ministère du Tourisme, de la Chasse et de la Pêche à titre de technicien de la faune. Il participait à des inventaires floristiques de tout ce que le cerf de Virginie, l’orignal et le lièvre pouvaient brouter, été comme hiver. À son entrée à l’Université Laval comme technicien, en 1975, une partie de ses tâches consistait à passer l’été à récolter des plantes pour les cours Botanique généraleTaxonomie des plantes du Québec et Plantes nuisibles.

Dans toutes ces expériences, souligne-t-il, je traînais mon appareil photo partout sur le terrain et je faisais des photos de toutes les plantes. Chaque fois, c’était de mon propre chef. Ça ne faisait pas partie de mes tâches. Même chose durant mes vacances, mes parties de pêche ou de chasse. Durant mes vacances, j’allais visiter les réserves écologiques disséminées un peu partout au Québec pour y faire des photos de plantes. Il n’y avait pas de but précis. Simplement pour le plaisir.»

Lire l'artcile sur ULaval Nouvelles.

Découvrez la collection sur la plateforme numérique de la Bibliothèque: https://kalos.bibl.ulaval.ca/digital/collection/Botanique