Les ententes DEC-BAC et passerelles

Les ententes DEC-BAC et passerelles

L'Université Laval est un chef de file dans la reconnaissance de la scolarité des DEC techniques. Cette reconnaissance des acquis prend tantôt la forme d'ententes DEC-BAC, tantôt la forme de passerelles.

L'objectif principal des ententes DEC-BAC et des passerelles est de diminuer le dédoublement des connaissances en raison de matières déjà vues dans la formation technique. La diminution des duplications permet ainsi d'assurer un meilleur arrimage entre les programmes collégiaux et universitaires d'une même famille et assure aussi une plus grande cohérence dans la formation.

Les ententes DEC-BAC

Il s'agit d'ententes entre l'Université Laval et un collège pour arrimer une formation technique à un programme de baccalauréat d’un même domaine d’études.

Une entente DEC-BAC a pour but de :

  • Reconnaître les acquis de la formation technique dans le programme universitaire
  • Éviter le dédoublement des connaissances
  • Assurer un passage harmonieux d'un programme à l'autre en ajustant au besoin les formations collégiale et universitaire
  • Offrir une plus grande cohérence dans la formation sur le plan de la continuité et de l’approfondissement des apprentissages
  • Permettre l'obtention des deux diplômes en un temps plus court
  • Réduire la durée des études d'une année


Les passerelles

Une passerelle, c’est la reconnaissance de cours d'un DEC technique dans un programme de baccalauréat d'un domaine connexe. Sur la base de connaissances acquises dans l'ensemble de la formation technique, les passerelles peuvent prendre deux formes : exemption de préalables exigés à l'entrée et reconnaissance de cours au programme de baccalauréat.