Détails


Une boîte tellement réconfortante


22 avril 2021

Grâce à l’initiative de 16 étudiants au baccalauréat en nutrition, 50 repas complets ont été offerts, par le biais des frigos-partage, à des gens démunis de la région.

«Passe une belle journée! Bon appétit!»

Ce simple petit mot d’Émilia, 8 ans, qui est accompagné d’un joli dessin, a toute son importance. Comme celui de ses amis, il a été déposé dans l’une des 50 «boîtes à lunch réconfortantes» qui ont été montées par un groupe de 16 étudiants de deuxième année du baccalauréat en nutrition, puis distribuées dans des frigos-partage de la région.

Mais qu’est-ce qu’un frigo-partage?

«Un frigo-partage, c’est un frigo collectif qui vient d’une initiative communautaire et qui est généralement installé à l’extérieur, explique l’étudiante Justine Chouinard, qui était la coordonnatrice du projet. L’idée, c'est de contrer le gaspillage alimentaire, un problème majeur dans notre société de surconsommation, et de partager gratuitement nos surplus de nourriture avec des personnes dans le besoin.»

Une initiative pleine de sens, quand on sait qu’au Québec, environ 50 % de la nourriture que l’on achète se retrouve aux ordures.

Le concept des frigos-partage provient essentiellement de l’Europe, où des initiatives existent depuis plusieurs années, notamment en France et en Belgique. Des frigos collectifs y sont répartis dans des espaces publics, des immeubles à logements, des milieux de travail et même dans certaines écoles.

«N’importe qui peut aller y chercher de la nourriture et n’importe qui peut aller en porter, précise l’étudiante. Les personnes dans le besoin, ça peut être autant des gens qui vivent dans la rue que des personnes qui vivent en logement et qui ont de la difficulté à "arriver" à la fin du mois. Ça peut être aussi des étudiants qui demeurent en appartement et qui vivent des difficultés financières, ou même des familles.»

Lire la suite sur ULaval nouvelles