Détails


Une transformation unique des procédés


24 mars 2022

Une diminution de 90% les déchets plastiques

Si vous avez fait des tests maison pour le dépistage de la COVID-19, vous avez sûrement constaté que les écouvillons, fioles, tubes et supports de tubes terminent leur vie utile dans la poubelle. Imaginez maintenant le volume de déchets générés par les laboratoires qui réalisent des analyses génomiques beaucoup plus sophistiquées sur des dizaines de milliers d'échantillons chaque année.

C'est cette préoccupation qui a poussé François Belzile et Davoud Torkamaneh, professeurs au Département de phytologie, et Brian Boyle, coordonnateur de la plateforme d'analyse génomique de l'Institut de biologie intégrative et des systèmes (IBIS) de l'Université Laval, à chercher des façons plus vertes de réaliser des analyses génomiques. Et la solution qu'ils ont trouvée donne des résultats spectaculaires: elle diminue de 90% le volume de déchets plastiques, tout en réduisant de 70% les coûts d'analyse.

 

ULaval nouvelles, 21 mars 2022