Détails


95% d'économie pour remplacer les lampes de chambres de croissance


30 août 2022

Partenariat entre la Faculté et le Service des immeubles

À l'Envirotron et dans le pavillon des Services de l'Université Laval, 24 chambres de croissance permettent de faire pousser des plantes. «Ça ressemble à des frigos», lance la professionnelle de recherche Édith Tousignant, responsable de leur gestion et de leur entretien. Rien d'accueillant ni de transparent comme une serre, mais ces espaces restreints à environnement contrôlé offrent souvent de meilleurs résultats. «Ce sont des circuits fermés. On peut programmer la température, l'humidité relative, on peut jouer sur la photopériode, donc l'heure à laquelle on allume les lumières et on les éteint, pour simuler le jour et la nuit.»

La lumière, voilà où le problème est survenu à l'automne 2021. Alors que plusieurs lampes fluorescentes avaient brûlé, il était devenu impossible de les remplacer puisqu'elles n'étaient plus fabriquées. Il aurait fallu changer le système complet pour la somme de 27 500$ par chambre de croissance, soit 660 000$ au total, indique Édith Tousignant. Mais une collaboration de longue date entre la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation (FSAA) et le Service des immeubles (SI) de l'Université a permis de baisser la facture à… 1600$ par chambre, pour un montant total de 38 400$. Une économie de près de 95%.

Lire la suite de l'article

ULaval nouvelles, 26 août 2022